Une prime pour tous, pas de calendrier pour les HU

Le syndicat des hospitalo-universitaires (le SHU) salue la mise en oeuvre de l’élargissement et de l’augmentation (en deux étapes toutefois) de l’indemnité de service public exclusif (IESPE) publiée le 22 septembre au JO. Toutefois, entendus mais pas écoutés au Ségur de la santé, les hospitalo-universitaires (HU) déplorent qu’aucune mesure n’ait été actée pour l’attractivité de leurs carrières alors que l’ensemble des corps de santé a fait l’objet de mesures indiciaires diverses. 
Distinctes des réunions de suivi du Ségur, des négociations HU sont annoncées depuis des semaines avec le  ministère des solidarités de la santé  (MSS) et le ministère de l’enseignement supérieur de la recherche et l’innovation (MESRI) mais rien n’est planifié alors que le mois de septembre touche déjà à sa fin. 
À l’aube d’une nouvelle tension de la situation sanitaire qui va mobiliser toutes les forces hospitalo-universitaires pour les soins, l’enseignement et la recherche dans des conditions souvent intenables, un calendrier de négociations mettant fin à cette attitude dilatoire est plus qu’urgent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code