Plate-forme de revendications syndicales hospitalo-universitaires

Liberté a été donnée aux HU, depuis leur création, d’exercer avec autonomie et responsabilité la plénitude de leur mission hospitalo-universitaire dans toute sa diversité. Cette approche visionnaire a été une source du rayonnement d’un système de santé dont on a pu longtemps s’enorgueillir. De multiples évolutions ont pourtant insidieusement dénaturé cet esprit fondateur, aboutissant à une perte d’attractivité que peu auraient anticipé.

Le Syndicat des Hospitalo-Universitaires (le SHU) rappelle le caractère fondamental du maintien d’une mission unique des HU associant recherche, enseignement et soins et refuse que son élargissement à la gestion hospitalière soit de nature à la remettre en cause.

 1 Améliorer le statut hospitalo-universitaire

• en alignant les émoluments hospitaliers des MCU-PH et des PU-PH sur la base d’une grille unique revalorisée, attractive vis-à-vis de l’exercice privé ;

• en autorisant un aménagement du temps de travail des HU de façon provisoire pour raisons personnelles, tout en maintenant l’indissociabilité de la mission HU.

• en revalorisant la prime d’exercice public exclusif à 2 000 € mensuels afin de tenir compte des fortes disparités de revenus avec l’exercice d’un secteur privé à l’hôpital, ce dernier devant être maintenu ;

• en autorisant l’utilisation de titre de professeur par les MCU-PH.

2  Améliorer la carrière hospitalo-universitaire

• en assurant une progression d’échelons plus rapide en début de carrière ;

• en revalorisant fortement la rémunération universitaire des MCU-PH et des PU-PH en constante érosion depuis 30 ans ;

• en intégrant automatiquement les MCU-PH hors classe titulaires d’une HDR dans le corps des PU-PH.

3 Améliorer les retraites 

• en prenant en compte l’intégralité des primes dans le calcul de la retraite universitaire ;

• en créant un système de retraite complet sur l’ensemble desrémunérations hospitalières (émoluments, primes et gardes).

4 Améliorer l’attractivité hospitalo-universitaire

• en consacrant la prééminence statutaire de l’université sur l’hôpital

• en évitant la prolongation inutile sur des statuts précaires  des candidats en mesure de passer les concours HU ;• en fluidifiant le passage de MCU-PH à PU-PH dès l’obtention de l’HDR

• en facilitant l’exercice des activités de recherche au sein d’équipes hospitalo-universitaires d’une dimension suffisante pour assurer l’ensemble de leur mission et favoriser la progression des plus jeunes

• en offrant de nouveaux modes d’exercice hospitaliers selon le principe du « CHU hors les murs», avec la participation obligatoire des doyens dans l’agrément de la valence hospitalière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code