Le SHU opposé au projet de réforme de la gouvernance

Le projet d’ordonnance censé remédicaliser les décisions à l’hôpital s’affiche, dans les projets de textes qui viennent d’être connus, comme aux antipodes de cet objectif. Aucune conclusion politique n’a été tirée de tout ce que le corps médical a exprimé au cours des derniers mois. L’INPH – dont est membre le SHU – a donc voté contre. C’est même un rejet unanime des représentants du corps médical qui s’est exprimé lors du Conseil supérieur des personnels médicaux, odontologistes et pharmaceutiques (CSPM) réuni le 2 mars pour exprimer un avis sur ce texte approuvé uniquement par la gouvernance en place représentée par la Fédération Hospitalière de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code