Communiqué Le SHU du 30 novembre 2019

Le SHU réaffirme sa déception après l’annonce du plan pour l’hôpital par le gouvernement et son inquiétude pour l’avenir de l’hôpital public, de la recherche médicale et de l’enseignement en santé. Il rappelle que l’hôpital universitaire forme les professionnels dont le pays a besoin, tant pour le système public que le système privé. La perte d’attractivité de la carrière HU est donc un handicap pour la pérennité de la qualité des soins et l’avenir de notre pays. Il a fait connaître ses propositions pour arrêter ce fléau (www.le-shu.fr).

Le SHU appelle ses membres et l’ensemble de ses collègues à s’associer aux actions qui seront menées pour la défense de l’hôpital public et de la formation en santé, comme celles du 30 novembre et du 10 décembre.

En dépit d’annonces de concertation qui restent du pur domaine de la communication, le SHU, premier syndicat des hospitalo-universitaires, déplore l’absence totale de dialogue sur les retraites HU qui est l’un des points clefs de la problématique de l’attractivité. Il appelle donc à la mobilisation le 5 décembre.

De plus, il appellera à la grève le mardi 17 décembre avec, notamment, une “grande manifestation unitaire” à Paris.

Le SHU est membre de l’INPH.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code