Grève du 30 juin

Après plusieurs semaines de discussion dans un climat d’écoute et un accueil ouvert de nos demandes de compensation de l’érosion constante de nos rémunérations, les propositions du gouvernement sont tombées ce soir. Indigentes!

En comparaison des 6 milliards annoncés pour le personnel non médical (in fine, 2 milliards plus des dispositions spécifiques à certains corps et des primes conditionnelles), 300 millions sont proposés aux H et HU. Nous demandions pour le personnel médical une enveloppe globalement équivalente à celle du personnel non médical. On nous propose largement moins d’un dixième de cela. Rien de nature à compenser l’effondrement de l’attractivité.

Comme nous l’avons annoncé, nous nous associons à la grève de mardi. Ne revenons pas au système d’avant 1958. Offrons un avenir aux plus jeunes et une retraite à tous! Continuons à œuvrer pour les autres piliers de la réforme (gouvernance, simplification, territoires…).

Conférence de presse intersyndicale

Le SHU représenté par son président Olivier Boyer a participé à une conférence de presse intersyndicale avec l’INPH.

Les négociations lors du Ségur de la santé doivent s’établir sur la base d’une enveloppe clairement définie et à la hauteur des enjeux.

Un mot d’ordre de grève pour le 30 juin est à l’ordre du jour.